Partir en vacances au cœur de la nature chilienne

Pour vivre des moments d’évasion dans une nature époustouflante, se dépayser au Chili s’avère être un choix judicieux. Ce pays d’Amérique du Sud est réputé pour sa faune d’une incroyable diversité, sa flore luxuriante et ses paysages variés promettant aux voyageurs une merveilleuse découverte. En se rendant au nord de la contrée, les touristes verront le désert le plus aride de la planète, l’Atacama. Cet endroit est entouré de vallées rocheuses, de plaines sèches, d’étendues de sel peuplées par les flamants roses, de geysers et de cimes de volcans enneigés. Les amateurs de randonnée y seront ravis en escaladant des massifs montagneux. Après un séjour à Atacama, les routards sont invités à rejoindre la Patagonie, un immense territoire partagé entre l’Argentine et le Chili. Arrivés sur place, ils apercevront des glaciers, des steppes, des rivières et des lacs. Les adeptes d’alpinisme y trouveront leur bonheur en escaladant des montagnes qui parsèment les lieux.

Visiter le parc national Torres del Paine

Au cours de leur voyage au Chili, les touristes exploreront le parc national Torres del Paine, situé entre la steppe de Patagonie et la cordillère des Andes. À noter que ce site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Cette réserve naturelle est marquée par la présence de nombreuxmassifs qui raviront les randonneurs. Ces derniers auront l’occasion d’ascensionner, par exemple, le cerro Paine Grande qui s’élève à plus de 3 000 m d’altitude. Sur les lieux, les vacanciers pourront également s’adonner au trek dans la vallée delFrancès. En outre, cet endroit est reconnu pour ses lacs, rivières et lagunes. En se baladant aux alentours du parc, les globe-trotters verront des cascades venant du champ de glace Sud de Patagonie. Ces chutes d’eau constituent des coins où les aventuriers feront de la descente en rappel. Mis à part cela, cette zone protégée bénéficie d’un climat tempéré froid et pluvieux.

Découvrir les parcs nationaux Alberto de Agostini et Corcovado

Au cours de leur séjour au Chili, les voyageurs exploreront le parc national Alberto de Agostini, situé dans la région de Magallanes et de l’Antarctique chilien. Cet endroit est dominé par la cordillère Darwin qui mesure 35 km de long. Il est entouré de nombreuses montagnes, dont le plus élevé est le mont Darwin qui culmine à 2 469 m. Les visiteurs n’y manqueront pas non plus d’observer plusieurs glaciers, comme celui d’Alemania. En outre, ce parc se démarque par sa richesse en biodiversité et abrite une flore d’une grande diversité. Les routards y apercevront diverses espèces d’arbres comme le lenga, le coihue et le canelo. Ils y admireront aussi certaines espèces de plantes comestibles telles que la « Rubusgeoides ». Mis à part cela, les globe-trotters exploreront le parc national Corcovado qui se trouve dans la région des lacs. Cette zone protégée doit sa renommée à ses 82 cours d’eau et ses forêts exubérantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *