Acheter du matériel pour ouvrir une boulangerie

Ouvrir sa propre boulangerie est une opération de longue haleine. Papier administratif, recherche d’un local, trouver le personnel qualifié, achat du matériel nécessaire, autant d’étapes sont à prendre en compte pour bien lancer son business. Il est cependant judicieux de préciser que le matériel représente la plus grosse partie du budget. Quels sont alors les éléments incontournables afin de permettre à votre boulangerie de tournée à plein régime.

Boulangerie-pâtisserie, les incontournables

Fabriquer du pain, produire des tartes aux fruits, cela demande du matériel. De l’étape de la préparation au stockage en passant par la cuisson, il n’est plus à préciser qu’un ensemble d’équipement et d’accessoires sont indispensables pour pouvoir réaliser n’importe quel produit. Qu’il s’agisse de meuble boulangerie dans les Hautes Alpes ou de four boulanger de haute qualité, l’acquisition de ses matériels est incontournable. Dans un premier temps, le pétrin est le premier élément incontournable pour pouvoir produire une fréquence de production à la hauteur des attentes de la clientèle. Il existe deux types de pétrins le pétrin oblique et le pétrin à spirale. Le premier est un modèle qui servira essentiellement pour la réalisation de pâtes dont la mie doit être particulièrement aérée comme le pain ou les gaufres par exemple. Le second quant à lui est idéal pour un pétrissage rapide et est efficace pour la réalisation d’une mie mousseuse. Toujours dans la même catégorie, il est également important d’avoir dès le départ un batteur et un mélangeur.

La diviseuse est un outil incontournable pour pouvoir réaliser des pâtons de taille régulière et de poids égaux. Toujours dans l’optique de faciliter le travail, l’acquisition d’une façonneuse peut également être indispensable. Comme son nom l’indique, l’appareil va permettre de façonner d’une manière régulière les pâtons. Le façonneur va également permettre de reproduire les trois étapes fondamentales du façonnage manuel à savoir le dégazage, le boudinage et l’allongement.

Pour poursuivre, la présence d’un laminoir dans son laboratoire boulangerie peut avoir différents atouts. Il est essentiellement utilisé pour la réalisation de viennoiseries et permet de donner aux pâtes un laminage régulier.

De ce qui est de la fermentation, l’achat d’une chambre de pousse peut être nécessaire. La cellule de fermentation va permettre d’accélérer la pousse de la levure. Ce type d’appareil assure trois fonctions à savoir la production du froid, la régulation de l’hygrométrie et la production de chaleur.

Pour compléter le matériel qui composera le laboratoire, il y a le four, certainement la moelle épinière de la boulangerie. Le four représente le plus gros de l’investissement. En effet, l’achat d’un four à tubes annulaires par exemple peut atteindre les 30 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *