Les sites archéologiques, un joyau culturel à découvrir en Bolivie

Outre le patrimoine naturel, les richesses culturelles figurent parmi les incontournables sur les terres boliviennes. Lors d’un circuit dans cette contrée, les touristes pourront visiter quelques sites archéologiques, entre autres, celui d’Alcaya qui est situé dans le département d’Oruro. Localisé à 4 000 m d’altitude, cet endroit est un véritable musée à ciel ouvert.

En effet, divisé en 3 parties, il abrite de précieux héritages de la civilisation Chullpa. Dans la première partie, les vacanciers trouveront des habitations situées sur la zone montagneuse du domaine. Puis, dans la seconde partie, ils apercevront des cultures en terrasses, des murs bien construits et des canaux d’irrigation. Ces structures témoignent le développement des techniques agricoles du peuple Chullpa. Enfin, dans la dernière partie, les globe-trotters découvriront un cimetière dans lequel se reposent des momies conservées et en position fœtale. En outre, dans ce site, les routards pourront voir des édifices circulaires en pierre, des ustensiles, des objets artisanaux, des textiles, des objets en céramique, des tissus et de la vannerie.

Explorer un site archéologique unique au monde

Le temps d’un séjour en Bolivie, le site archéologique de Tiwanaku vaut le détour. En effet, il s’avère être unique au monde. Cet endroit renferme des empreintes historiques de la civilisation pré-colombienne Tiwanaku sur l’Altiplano andin. D’ailleurs, il représente la puissance de cette culture. Sur les lieux, les globe-trotters trouveront une multitude d’édifices pittoresque issue de l’ensemble cérémoniel de la civilisation. Ils découvriront, par exemple, le temple d’Akapana. Celui-ci est la plus grande structure sur les lieux. Il s’agit d’une pyramide constituée de 7 plateformes et d’un temple souterrain. Mis à part cela, les bourlingueurs pourront voir la pyramide de Puma Punku, un édifice construit avec des techniques ingénieuses. Il est fait avec des granites et des diorites taillées et coupées de manière parfaitement étroite. Par ailleurs, il est à noter que ce site a été dédié au culte de la Lune. En outre, les routards y observeront des monolithes, un temple semi-souterrain…

Visiter le site archéologique d’Incallajta

Pour parfaire la visite des sites archéologiques boliviens, celui d’Incallajta est à ne pas manquer. Il est le plus important centre archéologique Inca en Bolivie. À titre d’information, cette cité antique a été construite pour empêcher les avancées des Chiriguanos et pour conserver les vallées fertiles de Pocona et de Cochabamba. Elle a également servi de centres politiques et administratifs, de forteresses militaires et de cités cérémonielles. Sur les lieux, les touristes exploreront des places qui sont délimitées par des murailles et des arches de pierre. Ils y verront la Kallanka. Celle-ci est la structure principale de cette zone de conservation. Il s’agit d’un édifice à fonction militaire. Mis à part cela, les vacanciers trouveront la Torreón, une muraille défensive. Ils auront aussi l’occasion de découvrir les décombres d’un observatoire astronomique, un endroit où les Incas examinaient les changements de saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *