Les bienfaits de la course nature, du trail ou de la course running

La course à pied trail ou les courses à pieds classique offre de nombreux bienfaits à l’organisme. En effet, la pratique de ce sport permet de prévenir ou de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Courir contribue également à faire baisser le taux de cholestérol et de la pression artérielle. Pour un maximum d’efficacité, il est recommandé de courir 30 voire 60 minutes par jour à raison de 4 fois par semaines.

Les bienfaits de la course pour le corps

La course running ou encore la course trail contribuent à renforcer les muscles au niveau du dos et des vertèbres. De plus, courir favorise le bon fonctionnement du système cardiaque. Lorsque les contractions du cœur sont normales, la tension artérielle est rétablie car les artères sont saines. Par ailleurs, la course à pied débutant préserve de l’ostéoporose ou de la fragilisation des os. Le cartilage est renforcé et le calcium est bien assimilé. Dans tous les cas, débuter la course à pied apporte un maximum de vitalité à l’organisme. C’est d’ailleurs un véritable « booster » pour le cerveau et même pour les hormones.

Les bienfaits de la course à pied l’humeur

C’est connu, la course à pied rend de bonne humeur et permet d’éliminer le stress. D’ailleurs, il est prouvé scientifiquement que courir libère les endorphines, d’où le sentiment de bien-être. Courir contribue aussi à diminuer l’anxiété, la douleur et la pratique de ce sport améliore la thermorégulation. Le coureur profite également d’un excellent cycle veille-sommeil qui s’avère bénéfique pour sa santé. Fini les insomnies et les angoisses continuelles. En sus, courir améliore les capacités mentales, donc le coureur sera plus intelligent. En effet, le cerveau est stimulé par l’oxygène qui provient des poumons.

La course et son effet minceur

Pour affiner la silhouette, il n’y a rien de mieux que la course à pied trail. En effet, courir est idéal pour brûler les calories ainsi que la masse graisseuse. Les muscles sont renforcés au fur et à mesure des entrainements. A titre de référence, la vitesse moyenne à maintenir est de 10km/h. Outre la perte de poids, la course running rend beau. C’est le résultat d’une bonne irrigation du système pulmonaire et du cœur. Bref, le coureur se sent bien dans son corps.

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *