La valise diagnostic, comment ça marche ?

Il n’est pas facile de pouvoir détecter une panne dans une voiture, surtout lorsque ne connaît pas grand-chose à la mécanique. Heureusement pour aider, la plupart des véhicules sont aujourd’hui équipés d’une nouvelle technologie : la valise diagnostic. De quoi s’agit-il et comment fonctionne-t-il ? Vous trouverez certainement ici des réponses satisfaisantes à ces interrogations.

Valise diagnostic : brève définition

On peut définir ce dispositif comme étant un appareil qui permet de diagnostiquer les pannes d’une voiture sans pour autant avoir besoin de toucher aux pièces de la voiture. Il a souvent une forme rectangulaire et est équipé d’un écran.

La valise diagnostic est un ordinateur qu’on a programmé à l’aide de nombreux algorithmes. Grâce à elle, il est possible non seulement de repérer les défaillances mécaniques, mais également de prévenir l’apparition des pannes. Elle permet également de faire plusieurs autres choses comme par exemple de faciliter le constat d’un problème temporaire ou permanent du véhicule.

Il s’agit d’un dispositif qui est très utile, surtout pour les personnes qui ne s’y connaissent pas en mécanique. Il leur permet d’évaluer en très peu de temps l’état de leur moteur. C’est également un équipement qui permet de réguler les déplacements chez le garagiste. De cette manière, on peut faire des économies de temps et d’argent.

Parmi les composants de la voiture que la valise diagnostic permet d’entretenir, on peut citer les indicateurs de permanence, le système de freinage, d’admission et d’éclairage, les pneumatiques et bien d’autres. Cet équipement comprend aussi un logiciel diagnostic auto multimarque

Valise diagnostic : comment fonctionne t-il ?

Pour utiliser la valise diagnostic, il faut qu’elle soit brancher sur une prise obd ou à une prise obd2. La prise se trouve en général non loin du volant ou sur le tableau de bord du volant. Lorsqu’elle est branchée, des capteurs sont installés dans chaque partie du moteur. Ce sont ces capteurs qui permettent de recueillir les informations qui peuvent évaluer le bon fonctionnement du moteur. Elles sont ensuite enregistrées. Ces informations s’affichent sous forme de codes sur l’écran de la valise diagnostic.

Une fois que l’appareil est branché, toutes les opérations qui s’effectuent dans le véhicule sont examinées. Leur efficacité est examinée afin que soit estimé une fourchette de tolérance des données recueillies. Pour savoir si le véhicule a ou non un problème, il suffit de comparer ces données aux indications initiales du constructeur de la voiture.

Par ailleurs, la valise diagnostic peut également servir d’outil de dépannage. Il permet, en effet, de reprogrammer les éléments défectueux de la voiture.

À noter que la valise diagnostic doit être branchée même lorsque la voiture est en marche. C’est de cette manière que tous les défauts sont ciblés et que les erreurs au niveau des codes corrigés.

La valise diagnostic est un dispositif dont l’utilité aujourd’hui n’est plus à démontrée. Toutefois, pour jouir des bienfaits de cet équipement, il est important de bien connaître son mode de fonctionnement. C’est la raison pour laquelle il faut savoir non seulement comment elle doit être utilisée, mais également comment elle fonctionne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *