La technologie ARTAS pour luter contre la chute des cheveux

Quelles causes pour la chute des cheveux ?

Avant toute chose il faut déterminer quelle cause provoque ce phénomène qui n’est agréable pour personne. Une consultation chez un médecin s’impose afin de vérifier qu’on n’a aucune carence, notamment en fer. Il faut ensuite faire le tour des traitements médicamenteux dont on use pour également vérifier qu’il n’y a pas une intolérance à l’une ou l’autre molécule. Une situation de stress intense ou un choc émotionnel peuvent aussi provoquer une chute des cheveux. Si toutes ces raisons de la chute des cheveux n’ont pas d’objet, il faut alors se rendre à l’évidence qu’il s’agit d’une calvitie d’origine génétique. Même si aucun membre de la famille ne semble atteint par ce phénomène, il peut malgré tout s’agir d’une alopécie androgénétique. De nos jours, la calvitie n’est plus du tout une raison pour se sentir diminué ou mal à l’aise en face du miroir ou du regard des autres.

La bonne solution à la calvitie androgénétique

Depuis quelques années, les progrès en matière d’implantation capillaire ont été spectaculaires à cause notamment de l’utilisation de la robotique. Ainsi le robot ARTAS particulièrement a révolutionné et le prélèvement des greffons de cheveux et leur réimplantation sur les zones dégarnies du cuir chevelu. Il y a peu les sectionnements étaient nombreux lors des prélèvements manuels et les pertes étaient donc importantes pendant l’opération qui devait ainsi être renouvelée à plusieurs reprises. Un algorithme intelligent et une imagerie médicale incorporée au robot ARTAS calculent maintenant avec précision, au micron près, l’angle de coupe sous l’épiderme après avoir sélectionné les greffons les plus résistants que l’on prélève en général à la base du crâne ou sur les côtés. En prélevant de manière robotisée on préserve l’aspect naturel de la zone de prélèvement par son caractère aléatoire. La zone d’implantation est également cartographiée par le robot et les follicules sont réimplantés de telle manière que la future coiffure repousse harmonieusement, progressivement et discrètement. Le robot prélève et réimplante bien sûr beaucoup plus rapidement et ne laisse aucune cicatrice, le tout de façon indolore sans nécessité d’éviction sociale. La technologie ARTAS est sans nul doute la technique de dernière génération qui est LA bonne technique de greffe capillaire. Elle arrive même à traiter facilement les cheveux crépus et très frisés qui par le passé représentaient une grande difficulté parce qu’ils continuent de s’enrouler en dessous de l’épiderme et étaient donc beaucoup plus sujets à sectionnement accidentel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *