J’ai testé pour vous…Les principes de l’installation électrique

 Une installation électrique exige une certaine connaissance dans le domaine de l’électricité. Que ce soit une simple installation domestique ou une installation des raccordements, une installation électrique doit respecter les normes NF C 15-100 pour garantir sa conformité.En principe, ces normes visent la sécurité publique et la conformité de l’installation. Pour cela, pour réaliser une installation électrique, il est nécessaire de suivre différentes étapes pratiques et méthodologiques.

Les normes d’une installation électrique

Dans une installation électrique, on doit prendre en compte les dispositions de la norme électrique mentionnée ci-dessus. Cette norme concerne avant tout le plan schématisé de l’installation à faire. Il permet de connaître le type d’installation électrique. Puis, la pose des fils conducteurs et des accessoires électriques doit être protégé par des dispositifs de protection comme le fusible et l’interrupteur. Ces dispositifs ont pour fonction de couper le courant en cas de court circuit ou d‘électrocution. Ensuite, les matériels utilisés doivent s’adapter pour couvrir et centraliser la répartition des courants. Cela peut être réalisé par des tableaux électriques qui repartissent l’énergie électrique dans différents circuits. Enfin, les salles d’eau comme la salle de bain et la cuisine sont très réglementés par cette norme électrique car les risques d’électrocution sont trop grands dans ces lieux. Comme l’eau est un véritable conducteur de courant, un simple fil électrique qui n’est pas couvert dans ces endroits peut représenter un vrai danger pour l’usager.

Les démarches d’une installation électrique

Une installation électrique suit plusieurs étapes différentes. Dans lapremière, on doit concevoir un croquis de l’installation pour avoir plus d’idée des travaux à faire.

Puis, la seconde étape consiste à choisir les types de pose des matériels et des accessoires. Parmi les différentes poses, on peut choisir entre la pose mixte, encastrée ou apparente. La pose mixte détient les fils par le haut ou par le bas avec la goulotte, la pose apparente place uniquement les fils dans les goulottes et la pose encastrée enfonce les fils dans le mur. La pose mixte et la pose encastrée sont souvent les plus choisies car elles sont simples et esthétiques.

La troisième étape concerne la mise en œuvre des travaux d’installation électrique en considérant le type de pose choisi ainsi que les matériaux à installer. Dans ce cas, l’appareillage est conditionné par les tableaux électriques, le disjoncteur, les fusibles et les différents équipements qui participent à la sécurité et la prévention des risques d’accidents ou d’incendie.

Pour trouver un électricien expérimenté, vous pouvez visiter le site depannage-electricienparis.com. Ce site peut même des informations nécessaires sur le principe de l’installation électrique.

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>