Trouver un vitrier expérimenté

Il n’est pas toujours facile de rencontrer un bon professionnel, surtout quand il y a trop de concurrent. Ils sont là, partout essaient de nous impressionner avec ces services, ces offres etc. Du coup on se perd nous même. En termes de vitrier, moi en tout cas j’ai  trouvé le meilleur, et c’était par hasard en plus.

La rencontre avec le vitrier

J’ai des enfants trop agités, toujours actifs, deux garçons pour être plus précis, l’un 6 ans et l’autre 10 ans, ils aiment bien jouer ensemble au foot. Quand ils jouent ils n’écoutent personne donc à un moment j’ai fini par m’en lasser de devoir leur crier tout le temps de faire attention à ceci et à cela, du coup, qu’est ce que je récolte : des vitres cassées, deux fenêtres de la cuisine. La rage la colère etc mais bon, ce n’est pas le sujet. On va devoir remplacer les vitres. J’ai recherché sur internet évidemment, comme j’en ai l’habitude, mais j’étais un peu confuse, j’ai consulté une dizaine de sites pour voir un vitrier et ils sont tous pareils alors j’ai eu du mal à me décider.

J’ai donc pris la décision de demander à mes voisins, à des proches, un peu à tout le monde. Et résultat ! Je me suis retrouvée une fois de plus dans une impasse : je crois que j’ai demandé un peu à beaucoup trop de monde que je me suis perdue dans mes enquêtes. Quand je pensais avoir trouvé le meilleur, un autre me recommande un autre plus meilleur selon lui un vitrier fresnes. J’ai donc décidé d’abandonner mes enquêtes et aller moi-même à la rencontre de mon futur vitrier, et je l’ai rencontré. Ce n’était ni sur le net, ni conseillé par mes proches et pas en boutique mais dans un café. Il a vu mes notes, un bout de papier que j’ai laissé tomber et qu’il m’a aidé à ramasser comme j’étais débordée. C’était écrit en rouge «rechercher un vitrier », c’est une habitude chez moi de les noter quelques part sur moi.  Je vous épargne les détails mais j’ai trouvé mon vitrier ou il m’a trouvé.

Travail impeccable :

Avec mon mari on s’est organisé pour l’accueillir à la maison comme on l’a rencontré autrement, alors on l’a invité à la maison pour un premier constat et nous apporter ces conseils. Je sais presque tout sur les vitres maintenant, mon mari même commence à bricoler comme il nous a donné une petite astuce. Trêve de bavardage, il nous a conseillé sur le type de vitre à installer, un bon vitrier courbevoie, sur comment entretenir une vitre, combien cela nous couterait, comment faire pour que cela nous couterait moins….

Le travail n’a duré que la matinée, c’était mon mari qui était resté le jour des travaux. Quel professionnalisme,  c’est tout ce que je peux dire, un bon travail. J’ai trop de respect sur la qualité du travail qu’ils ont effectué, je en parle pas seulement du travail fini, mais de comment ils l’ont fait, beaucoup de sourire et du respect, mon mari en est satisfait. En plus, on a eu l’impression que la cuisine où ils travaillaient était beaucoup plus propre à leur sortie qu’à leur arrivé. J’ai tout de suite pensé à ma cousine qui s’est plaint du manque de professionnalisme de son dernier vitrier.  Un homme grincheux et antipathique malgré son bon travail. En même temps je me suis demandé si ça aurait été pareil si j’ai consulté le vitrier que ma cousine m’avait recommandé. Quoi qu’il en soit, nous avons été satisfaits par le travail et surtout le professionnalisme de notre vitrier.

Voilà pour moi, pour nous, mes enfants font même plus attention maintenant en ce qui concerne le ballons, notre cuisine est comme neuf, enfin les fenêtres mais elles sont tellement parfaites qu’on a l’impression que c’est toute la cuisine qui est neuve.

singe-YES1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *