J’ai testé pour vous… le comblement des rides par injections

Au fil des années, le visage perd son élasticité, et sa tonicité. Des fois, des creux apparaissent sur les deux joues. Pour les autres, les rides d’expressions, les ridules et les pattes d’oies sont inévitables. Malgré l’abondance des produits antirides, les effets ne sont pas à long terme, et certains d’entre eux sont inefficaces. D’où, la seule alternative était de recourir à un produit de comblement. Personnellement, j’étais convaincu de subir une injection de l’acide hyaluronique associé au Botox.

Les visites préliminaires

Après que j’ai décidé de franchir le pas, la prochaine étape était de trouver la meilleure clinique pour faire l’injection. Quelqu’un m’a recommandé un hôpital dans la région.

Voilà comment s’est passé l’entretien. Je lui ai détaillé ce que je souhaitais qu’il fasse. Ensuite, il m’a proposé de faire en même temps une injection de Botox et de l’acide hyaluronique. Il m’a expliqué que c’était la solution idéale pour obtenir un résultat satisfaisant. Il m’a alors donné un devis. D’ailleurs, j’ai pu constater que le prix comblement rides lyon est très accessible, qui varie entre 290 à 600 euros.

À la fin, il m’a expliqué les risques qui pourraient en découler. Au début, j’ai flippé en entendant qu’il est possible que le résultat soit un échec. De toute façon, il a su me convaincre qu’avec ces produits résorbables, je n’aurai aucune crainte, car l’effet disparait avec le temps.

Et l’injection, est-ce douloureux ?

J’ai signé le devis que le dermatologue m’a donné. Et l’action a été réalisée à l’hôpital. Il a mis un genre de crème sur mon visage, particulièrement sur la zone à combler, quelques heures avant de commencer. Je pense que c’était une anesthésie locale.

Au moment de la piqure, j’ai ressenti une douleur passagère. Ce qui m’a le plus étonné c’est qu’il était inutile de faire des pansements. J’avais un petit bleu sur la zone de piqure et c’est tout. Le médecin m’a dit que je pouvais le cacher à l’aide d’un maquillage. En marchant dans la rue, personne ne pouvait apercevoir que j’avais subis une injection ! Les remarques étaient juste «  on dirait que t’es devenu plus jeune que d’habitude ! Qu’est-ce que tu a mis pour avoir un si beau teint ? »

Quelles sont les précautions à prendre après l’intervention ?

Les anti-inflammatoires et les aspirines sont à éviter ainsi que les rayons UV et les chaleurs. De même, j’ai dû faire une visite après deux semaines pour vérifier le résultat.

Aussi, le docteur m’a prescrit que l’effet s’estompe avec le temps. Donc, une séance tous les 6 mois ou tous les ans est nécessaire. Mais en toute franchise, je suis très satisfaite du résultat. C’est pourquoi j’ai également demandé le prix rhinoplastie lyon, car je prévois de faire un peu de bistouris pour embellir mon visage !

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>