J’ai testé pour vous…la greffe de cheveux

Que ce soit pour une calvitie ou une chevelure clairsemée, plusieurs sont les types de microgreffes qui permettent de remédier à tout cela. A la clé, un résultat naturel pour remédier à la chute des cheveux. J’ai fait le test pour vous.

La greffe de cheveux

Quelle que soit la technique de greffe de cheveux lyon utilisée, le principe reste toujours le même. Le chirurgien commence par un prélèvement des cheveux sur les tempes ou la nuque. Ces cheveux ne tombent presque jamais car ils ne sont pas sensibles aux hormones. Par la suite, le chirurgien les replante dans les zones clairsemées. Après la greffe de cheveux, au bout de quelques semaines, j’ai constaté que les cheveux implantés tombent et ne repoussent qu’après un délai de trois à quatre mois. Ce temps est nécessaire au bulbe pour récupérer et s’adapter à son nouvel environnement. De ce que j’ai constaté, plus la calvitie est importante, plus les greffes sont conséquentes et les séances durent plus longtemps. Je vous conseille alors de bien choisir la technique de greffe car ce n’est pas une opération à prendre à la légère comme le peeling lyon.

Quelques techniques de greffe de cheveux

Je vais vous parler de la FUSS ou Follicular Unit Single Strip. Le chirurgien rase la zone donneuse. Il découpe une bandelette d’un à deux centimètres de large et de dix à quinze centimètres de long. Elle est à prélever dans la nuque ou sur les zones temporales. Il referme la peau avec une suture qui sera une cicatrice ultrafine. Découpée sous microscope, la bandelette donnera des unités folliculaires composées de cheveu et de bulbe. Le chirurgien les replante en désordre via une aiguille spécifique, pour être le plus serré possible sur la zone frontale. L’intervention dure entre trois et cinq heures sous anesthésie locale et en deux temps, le prélèvement et l’implantation. Je vous explique aussi la FUE ou Follicular Unit Extraction. Pour ce cas, après avoir rasé la nuque, le chirurgien prélève les bulbes avec un petit bistouri comportant un microcylindre de 1 à 2 mm de diamètre. Il les replante de manière serrée et décalée pour avoir un maximum de densité. L’intervention dure au minimum cinq heures, en fonction du nombre de cheveux à implanter et sous anesthésie locale. Et la FUE automatisée ? C’est le même procédé que le FUE mais à la seule différence de se servir d’un instrument automatique qui aspire le bulbe.

singe-YES1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>