J’ai testé pour vous…la cloison amovible acoustique

Les cloisons amovibles peuvent être utilisées dans tous les secteurs d’activités comme l’accueil, le commerce, la distribution, l’industrie… Elles permettent de moduler l’espace et offrent un choix multiple de design et matières.

L’isolation acoustique

La cloison amovible acoustique permet de bénéficier d’une bonne isolation acoustique ou phonique. C’est une réunion des dispositions prises en vue de réduire la transmission des bruits. Cela commence depuis leur source jusqu’aux lieux qui doivent bénéficier de l’isolation. L’isolation s’oppose ainsi à la transmission du bruit d’un local à un autre. L’isolation se décline alors en un affaiblissement du bruit exprimé par un indice indiqué en dB. Il faut la distinguer de la correction acoustique. Elle concerne la propagation de l’énergie sonore à l’intérieur d’un même local. Entre autres dans une salle de restaurant, salle de spectacle, dans un habitat individuel… En matière de cloisons, il est essentiel de distinguer plusieurs types de cloisons si les plus essentielles sont les cloisons pleines et les cloisons vitrées.

Les différents types de cloisons

A commencer par les cloisons pleines. Elles se composent de 3 ou 4 couches pour obtenir les meilleurs résultats possibles. La couche interne est constituée de laine de roche si les 2 couches externes comportent des panneaux mélaminés, de plaques de plâtres ou de panneaux métalliques. Elles peuvent posséder une couche optionnelle d’isolant bitumineux placé au dos des panneaux. Les résultats acoustiques de cloisons pleines sont les meilleurs. En passant par les cloisons vitrées. Elles varient selon la valeur acoustique des vitrages. L’épaisseur de la cloison n’entre que très peu en compte dans la situation des éléments vitrés. Les cloisons avec montants verticaux, quant à eux, utilisent des vitrages de type feuilleté dans ces cloisons. Le résultat obtenu est toujours bon et peut être amélioré via des apports chimiques dans le film le composant comme le vitrage silence ou stratophone. Sans oublier les cloisons bords à bords. Ils ne disposent pas de montants verticaux et sont soumises au DTU39. Il faut impérativement utiliser des vitrages trempés. Les résultats obtenus sont quand même très limités car ces vitrages sont monolithiques. Bref, il existe pas mal de choix en la matière. Il ne faut pas hésiter de vous rapprocher auprès des spécialistes pour trouver la meilleure solution adaptée à votre budget et à votre envie. En effet, à part l’isolation phonique que procure la cloison, vous devez aussi veiller à son aspect esthétique.

singe-YES1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *