Comprendre la production d’eau chaude sanitaire

Lorsqu’une maison manque d’isolation thermique, le froid pourrait engendrer des maladies insurmontables. Aussi, c’est tout l’intérêt de prendre un bain chaud tout en profitant du confort thermique produit par un chauffe-eau. Cela dit, pour éviter qu’un dépanneur profite de votre ignorance en termes de production d’eau chaude sanitaire, on inspirez-vous alors de cet article.

La production d’eau chaude en général

Quand il s’agit de l’eau chaude sanitaire, ce qui veut dire que l’eau est destinée à un usage domestiques notamment pour l’hygiène corporel ou pour l’entretien de l’habitat. La production d’eau chaude peut se traduire de deux manières selon l’appareil utilisé. Le plus classique est le ballon d’eau. Il consiste à accumuler de l’eau chaude et de le stocker dans un réservoir ayant un grand niveau d’isolation thermique. Et le deuxième, plus ou moins récent est le chauffe-eau. Contrairement au ballon d’eau chaude, ceci ne possède pas de cuve de stockage mais permet de chauffer instantanément l’eau selon la consommation. Ce qui signifie donc qu’on bénéficie d’une grande économie d’énergie et également d’un gain de place. En général, l’énergie consommée dépend de la technologie et du mode de fonctionnement d’un chauffe-eau. Sur le marché, on peut trouver plusieurs variantes de chauffe-eau à savoir les chauffe-eau à gaz, électriques et ceux qui fonctionnent par l’énergie solaire. Cependant, il faut savoir que si un chauffage possède un grand niveau de performance, il dépensera davantage d’énergie. Dans ce cas, avant de faire le bon choix, il vaut mieux s’en remettre à un expert plombier à Saint-Michel-sur-Orge.

Mode de fonctionnement

En réalité, tout dépend du modèle car un chauffe-eau solaire par exemple n’a pas le même fonctionnement qu’un chauffe-eau électrique. Ce dernier fonctionne en général grâce à une résistance se trouvant à l’intérieur d’une cuve et qui est commandée par le thermostat pour faire chauffer l’eau. Quand l’eau atteint la température préalablement réglée, le thermostat coupera automatiquement l’alimentation électrique. Ainsi, le choix de la résistance doit être une priorité pour être adapté à une hausse de température. En général, un modèle électrique doit posséder également un groupe de sécurité mais en cas de surpression, ce dernier risquera d’être endommagé. Ainsi, on préconise souvent l’ajout d’un système de réducteur de pression. D’autre part, s’il s’agit d’un chauffe-eau solaire, il sera composé des capteurs solaires thermiques ainsi que d’un réservoir d’eau chaude. Malheureusement, en absence de Soleil notamment pendant l’hiver, il ne servira à grand-chose. Quant au chauffage par gaz, il existe un grand nombre de variance sur le marché, mais il est préférable de demander les conseils d’un expert plombier à Saint-Michel-sur-Orge avant d’y jeter son dévolu.

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *