Comment réagir à une fuite d’eau ?

Réagir autrement face à une fuite d’eau voire une inondation chez soi est tout à fait concevable. Il se peut que sous le coup de la panique, on ne parvienne pas à avoir de bon réflexe. Toutefois, pour vous aider à gérer une telle situation, voici les impératifs.

Stopper l’arrivée de l’eau et l’électricité

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage et vous pourrez être victime d’une électrocution si jamais il y a contact entre ces deux éléments. En stoppant l’arrivée d’eau également, on s’assure de limiter les dégâts et de mettre à l’abri tous les équipements sanitaires et les appareils électriques. C’est un réflexe dont on ne doit jamais oublier même si l’incident a eu lieu au beau milieu de la nuit. En effet, il y a de fortes chances qu’un dépanneur ne réponde à votre appel qu’une fois au lever du jour. On doit alors réagir d’une manière professionnelle en effectuant ces petits gestes qui d’ailleurs n’ont rien de superflu et restent une étape pour arrêter une fuite d’eau.

Repérer la fuite

Même si on n’est pas très habile dans ce domaine, il faut qu’on même connaitre quelques notions d’une réparation de fuite d’eau. A cela, il faut toujours garder chez soi des matériels et des outils pour boucher la fuite si jamais elle est superficielle. Ou alors d’être habile dans le démontage de la canalisation en vue de déterminer l’origine de la fuite. La localisation de la fuite constitue un bon atout pour réagir rapidement. Aussi, pour y parvenir, plusieurs méthodes sont envisageables, mais qui ne sont pas souvent à la portée des usagers. Il s’agit par exemple d’une électroacoustique qui occasionne des vibrations chaque fois que l’appareil détecte une fuite. Ou alors d’un gaz traceur qui consiste à purger la canalisation et d’y injecter un gaz notamment de l’hélium ou de  l’hydrogène. Puis grâce à un appareil, on détecte facilement des émissions de gaz qui sont des indicateurs de fuite. Les outils les plus complexes sont la caméra thermique et l’inspection vidéo et pourtant, ils apportent une meilleure visibilité et pression de l’endroit de la fuite et reste d’autant plus des solutions préventives. Bref, pour arrêter une fuite d’eau de façon efficace, il faut commencer par localiser la zone de fuite.

Agir en connaissance des causes

A l’évidence, il ne s’agira donc que d’une intervention provisoire afin de minimiser les dégâts et de gérer efficacement la fuite d’eau. Pour que son intervention porte ses fruits, il faudra donc agir selon la constatation des faits. Si la fuite est importante, on doit donc procéder à l’évacuation des eaux à l’aide d’un saut ou alors d’adopté des produits de colmatage sur ou autour de la zone de fuite. Évidemment, le choix de ce genre de produit exige une grande attention, car on doit accorder une importance à la qualité de ceci et aussi à ses diverses fonctions pour qu’il soit suffisamment adapté à la fuite ou à l’endroit où elle provient. Pour arrêter une fuite d’eau, une bande antifuite et souple ont toujours fait leur efficacité, mais le mastic également.

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *