Choisir le bon lait pour bébé

Lorsqu’on est maman, tous les détails comptent lorsqu’il est question de choisir ce qu’il y a  de  mieux pour nos bambins. Pour celles qui ont choisi de ne pas allaiter et de se fier totalement aux laits infantiles, le choix de ces derniers est un véritable casse-tête par peur de donner quelque chose d’inadéquat. Comment s’y retrouver ?

Le lait infantile standard

Il faut savoir que le lait infantile, peu importe la marque, est issu du lait de vache, du moins à quelques points près. Quelques modifications y sont apportées pour que le breuvage réponde bien aux besoins du petit bambin.  Des graisses végétales sont , par exemple, rajoutées au lait, puisqu’elles sont plus riches en acides gras essentiels au développement de bébé. Le taux de protéines présent dans le lait de vache est trop élevé pour les nourrissons, et est réduit à 1,2mg/100ml, plus près du taux de protéines dans le lait maternel. Il y a sur le marché trois catégories de lait infantile, à choisir en fonction de l’âge de bébé :

  • le lait « premier âge « : pour les nouveaux-nés jusqu’au sixième mois.
  • le lait « deuxième âge » : ne commence pas forcément au sixième mois mais vient avec la diversification des aliments et accompagne parfaitement le menu et recette bébé. Il est utilisé jusqu’à un an.
  • le lait « troisième âge »: c’est la continuité du lait deuxième âge et peut être donné  à l’enfant jusqu’à trois et même plus. Rappelons qu’il est plus adapté à l’enfant que le traditionnel lait de vache et donc plus intéressant d’un point de vue nutritionnel.

Le lait « confort »

Nombreuses mamans pensent à tort que le lait « confort » est plus riche en termes de nutrition que le lait infantile standard. Pourtant, il s’agit d’un lait légèrement épaissi avec de l’amidon de mais ou de riz ou des graines de caroube, destiné aux nourrissons qui ont tendance à régurgiter. Ils sont également appelés des « antireflux ».

Le lait « hypoallergénique »

Ce type de lait est recommandé pour les enfants dont un ou les parents ont un terrain d’allergie. Les protéines présents dans le lait hypoallergéniques ont été fractionnées afin de limiter leurs pouvoirs allergéniques. Ce lait est également conseillé pour les transitions lait maternel-biberons. Attention ! Le lait hypoallergénique ne convient pas aux enfants qui ne tolèrent pas les protéines de lait de vache. Dans ce cas-là, ce qu’il faut, ce sont des laits spéciaux dont les protéines ont été davantage fractionnées pour éviter les allergies. Il ne répond également pas aux besoins d’un enfant qui présente une intolérance au lactose.

Le lait « bio »

Aujourd’hui, dans le monde de l’alimentation, on ne jure plus que sur le vert, et les bébés n’ont pas échapper à cette règle. Au rayon bébé des supermarchés, certains laits infantiles se veulent être « bio », mais qu’en est-il vraiment ? Il s’agit en fait du même procédé, de la même constitution que le lait infantile standard, sauf qu’il est fait avec du lait de vache élevé de manière traditionnelle.

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *