Différence entre caleçon et boxer

À l’ère moderne de la lingerie masculine, les vêtements « underwear » sont la source de dilemmes cornéliens. Pour les hommes, au commencement, il n’y avait rien. Puis arriva le slip, et ses deux successeurs implacables : le caleçon et le boxer. Voyons ensemble les spécificités de ces deux rivaux pour enfin décider quoi enfiler en dessous de la ceinture !

Le boxer : le maintien au masculin

À gauche du ring : le boxer homme ! En plus d’avoir un nom alléchant, il s’agit probablement du sous-vêtement le plus porté par la gent masculine. Il se définit par une coupe resserrée autant au niveau des cuisses que des hanches. C’est l’ambassadeur du stretch. L’image sportive qu’il véhicule n’est pas erronée. En effet, c’est par le maintien qu’il procure que sa démocratisation a été établie. Vous avez des journées mouvementées ? Vous pratiquez une profession physique ? Vous êtes un acharné du sport ? Vos bijoux de famille sont incroyablement élastiques ? Le boxer vous apportera la stabilité qu’il vous manque afin d’éviter de faire sonner vos castagnettes en continu !

Au-delà de son efficacité, le boxer est considéré comme une seconde peau. Sa coupe épouse les courbes du corps pour un rendu à double tranchant. Ici, pas de triche ! Une taille trop étroite et votre corps vous rappellera votre embonpoint. Privilégié en taille basse, il peut faire montre d’une étroitesse étouffante en cas de chaleurs. Les frottements ainsi que le cloisonnement se feront ressentir sur le long terme. Un conseil pour palier à cela ? Choisissez bien votre taille, prenez du coton stretch pour son pouvoir respirant, voire du microfibre pour le confort ajouté, et dormez nu la nuit ! Non seulement vous serez plus à l’aise, mais vos spermatozoïdes seront en meilleure condition.

Le caleçon : la décontraction sans pression

À droite du ring : le caleçon homme ! Souvent confondu avec son homologue au nom plus stylé, il s’agit d’un outsider à ne pas sous-estimer ! Le confort est le maître-mot de ce sous-vêtement aux allures de short très court. Sa coupe se définit par une ligne de flottaison plus importante au niveau des cuisses. Cela est renforcé par une ceinture élastique bien plus ample. À moins d’être en manque de sensations fortes, ici, pas question de faire du sport extrême ! Le caleçon s’épanouit en milieu calme, à la maison, en particulier le dimanche.

Dans la vie de tous les jours, il demeure un compagnon de route appréciable. Il vous le fait savoir grâce au confort optimal qu’il procure. Il est souvent choisi pour son aspect décontracté. À vous la liberté de mouvement procurée par son espace ! Plus simple à porter, le caleçon est tout naturellement plus adapté pour les tailles XXL, et notamment en taille haute. Cette pièce de choix s’envisage si vous désirez porter un sous-vêtement qui fera office de pyjama raccourci. Avec ses possibilités de motifs imprimés et son caractère passe-partout, le caleçon est idéal pour se pavaner chez soi et passer une journée en toute sérénité avec un style unique.

Et le slip dans tout ça ?

Relégué au rang de paria depuis plus de deux décennies, le slip est considéré comme désuet. Le mauvais goût qu’il incarne est étroitement lié à son esthétisme daté. Nous avons tous en tête le souvenir d’un vacancier bedonnant et sûr de lui portant cette pièce si spéciale au bord de la plage. Pourtant, il s’agit probablement du sous-vêtement le plus efficace au niveau du maintien. Toutefois, en terme de confort, rien ne vient sauver le slip homme, qui n’a pour lui que les sensations libres sur les cuisses. Le pénis et les testicules finissent vite par étouffer.

Le caleçon et le boxer partagent des valeurs communes qui sont basées sur l’esthétisme et la praticité. Un look sportif pour un maintien efficace mais au confort moyen ? Ou un look détendu pour un maintien classique mais au confort agréable ? Si votre choix ne se porte sur aucun des deux, ni même sur le slip, il existe une quatrième solution radicale mais viable : ne mettez rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *