Découvrir toutes les facettes d’une perle rare en plein cœur de l’ Asie

Qui n’a jamais rêvé de partir un jour en Thaïlande ? En effet, ce pays aux multiples facettes de l’ Asie a toujours nourri l’imaginaire des touristes en quête de détentes et de découvertes. Seule cette destination leur permettra de concrétiser leur fantasme.

Cependant,un séjour ne serait pas complet sans passer par Bangkok qui renferme huit temples historiques, mais celui où les voyageurs iront sans condition est le « temple de l’aube » ou temple Wat Arun. Ce bel édifice doit son nom à Aruna, la divinité de l’aube. Il est doté d’un tour sanctuaire, recouvert de fragments de porcelaine. Du haut de ses 80 m, il surplombe le fleuve Chao Phraya sur lequel sa silhouette se reflète lorsqu’il est illuminé la nuit, mais cette minuscule pagode, chargée d’histoire, se visite aussi à toute heure de la journée.Après cette halte cultuelle, les routards remonteront la célèbre rue KhaoSan Road, dans le quartier de Banglampoo, toujours à Bangkok. Même si on le définit comme un « ghetto à touristes », il est tout de même charmant. Ici, les globe-trotters dénicheront un peu de tout : des restaurants bon marché, des agences de voyages, des salons de massage et également des magasins et des guides touristiques. Dans le secteur, ils pourront acheter à bon prix des maillots de bain, des vêtements et même des appareils électroniques, à condition de ne pas tomber sur des contrefaçons.

Retrouver le calme à Chiang Mai, la « Rose du Nord » en Asie

Après avoir passé une journée tumultueuse dans la mythique rue Khao San Road, il est temps de rechercher un peu de calme. Un séjour à Chiang Mai ne peut que procurer du bien aux personnes qui effectuent des voyages Thaïlande. La ville propose beaucoup d’attractions, à l’exemple du DoiInthanon, la plus haute montagne de Thaïlande, 2 565 m, qui connaît un pic de visites, près de 12 000 enregistrées, le Jour de l’An. Par ailleurs, le parc national de DoiInthanon, d’une superficie de 482 km2, s’étend de la plaine à 800 m d’altitude jusqu’au sommet. Le paysage est fantastique, avec des rivières, des chutes d’eau et des forêts peuplées de pins, de tecks et de roses sauvages. Mais le plus exceptionnel, c’est que le parc se prête à diverses activités de plein air comme le trekking, les balades à cheval ou les excursions. Bref, les visiteurs vivront une paisible retraite dans cette superbe jungle thaïlandaise.

Les modes de déplacements en Thaïlande

Quel que soit l’endroit où les vacanciers campent, ils doivent toujours penser aux moyens de locomotion. Pour arpenter les rues de Bangkok, ils prennent les très populaires tuk-tuk. Ces chariots motorisés se déplacent à très grande vitesse, mais c’est plus rassurant que les deux-roues. Pour échapper à l’infernal trafic, certains préfèrent le métro aérien ou le métro sous-terrain, et c’est d’ailleurs plus rapide. Pour aller vers Chiang Mai, ils auront le choix entre le train, le bus ou l’avion. Et pour passer les rivières et avoir une vue panoramique sur certains beaux temples, ils embarqueront à bord d’un bateau-bus. Enfin, pour traverser la jungle, ils monteront à l’arrière d’un pick-up et en profitent pour apprécier les magnifiques paysages thaïlandais autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *