Comment choisir un déshumidificateur d’air ?

Bien que l’humidité soit indispensable à notre confort quotidien, elle doit tout de même être modérée. Si l’on dispose en effet d’un taux important d’humidité, cela favorisera l’apparition de moisissures sur les murs, les plafonds, les meubles et peut provoquer le décollage du papier peint. Cela peut également causer des problèmes de santé : rhumatisme, asthme, toux, etc. Pour résoudre ce genre de problème, qui convient d’opter pour un déshumidificateur, qui permet de déshumidifier l’air ambiant afin de le rendre sain. Voici quelques critères qui vous permettront de bien choisir votre équipement.

Bien choisir son déshumidificateur

Avant de choisir votre appareil, vous devez au préalable déterminer vos besoins. Pour ce faire, vous devez évaluer :
– la source d’humidité à traiter (la capacité de votre appareil doit dépasser la quantité d’eau produite par le local) ;
– le taux d’hygrométrie constaté ;
– la surface de la pièce et le volume d’air à traiter ;
– la température de la pièce à chauffer.

Une fois ces besoins évalués, il convient de prêter attention aux différents critères suivants.

• Le débit d’air
C’est un critère important à prendre en compte dans le choix de votre appareil. Il s’agit de la quantité d’air humide que ce dernier est en mesure de traiter sur une durée déterminée (par minute ou par heure). Son efficacité varie en fonction de sa capacité. Le débit d’air permet par ailleurs d’estimer la capacité de conversion de l’air par l’appareil.
• La capacité d’extraction
Elle représente le nombre de litres d’eau que l’appareil est en mesure d’extraire sur une durée précise (1 jour ou 1h). Il faut compter une capacité d’extraction de 5 à 30 litres par jour pour une utilisation domestique ou pour une pièce humide de volume moyen.
• La portée
Exprimée en m², c’est la surface que va couvrir l’appareil. Elle varie notamment en fonction de la surface intérieure de la pièce. Plus cette dernière est grande, plus la portée devra être importante.
• L’hygrostat
Encore appelé régulateur d’humidité, l’hygrostat est une commande qui peut être électrique ou manuelle. Elle permet de régler en fonction de vos besoins le taux d’humidité. Il convient toutefois de noter que le taux d’humidité idéal pour l’intérieur d’un foyer varie entre 45 et 60 %.
• Le niveau sonore
C’est un point à ne surtout pas négliger lors du choix de votre appareil. Ce dernier doit savoir se faire oublier ! Il convient en effet d’opter pour un déshumidificateur le moins bruyant possible. Il ne faut cependant pas perdre de vue que le niveau sonore varie en fonction du débit. Plus le débit est élevé, plus il est bruyant. Vous devez donc trouver le compromis idéal entre décibels et efficacité.
• Le design
Bien qu’il ne s’agisse pas d’un critère essentiel, l’on apprécie tous avoir un appareil esthétique ou discret !
• La maniabilité
Même si cet appareil n’est pas très souvent déplacé, c’est toujours appréciable d’avoir un appareil facile à manier. Il convient donc de privilégier un appareil possédant des roulettes, afin de le déplacer en toute simplicité d’une pièce à une autre.
• Les fonctionnalités
Différentes fonctionnalités peuvent être proposées, comme le choix d’un programmateur qui vous permettra de démarrer l’appareil durant les heures creuses ou de l’éteindre durant la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *