Le tour de cou pas cher

Franchement, je ne sais pas lequel de nous deux est le plus fier. Moi, tour de cou badge ou elle qui me promène suspendu à son cou depuis une semaine ! Vous l’aurez compris, je suis son porte badge tour de cou, le temps d’un festival.

Trois visuels de tour de cou badge.

L’histoire insolite de ce tour de cou badge…

Quand les organisateurs ont commencé à se concerter pour choisir le tour de cou badge pas cher, j’ai eu un peu peur. Il y avait tellement de modèles. Satin, nylon, silicone ou polyester, la concurrence était rude. L’an dernier, ils avaient opté pour un nylon bleu nuit. Cette année, ils m’ont choisi. Je suis en satin vert clair et blanc avec le nom de la ville écrit dessus.

J’ai une fonction très importante dans ce festival. Comme mes confrères dans les entreprises, nous véhiculons une image et nous évitons la fraude. Nous sommes en quelque sorte le faire valoir de la personne qui nous porte. Sur le badge pendu à mon mousqueton, il est écrit « Presse ». Je parle de mousqueton parce que, là aussi, il existe différents modèles d’attaches. Je suis donc le tour de cou badge pas cher d’une journaliste. Il y a sa photo, son nom, le nom du journal pour lequel NOUS travaillons et au verso une publicité. Mais elle fait très attention de mettre mon bon profil à l’avant !

Le porte badge tour de cou, plus qu’un simple objet…

Le métier de tour de cou badge est passionnant. J’assiste à tous les concerts, j’ai pu parler… enfin ma compagne, à une multitude d’artistes. Je suis très important pour ma coéquipière. Il suffit de voir sa nervosité quand elle pense m’avoir perdu. La bonne nouvelle, c’est qu’après ce festival, elle me gardera chez elle avec mon collègue de l’année passée. Elle l’a dit… à son mari !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *