L’assurance voyage pour chat

Dans le cadre de ses déplacements, un propriétaire pourrait être amené à garder son chat près de lui. C’est surtout le cas des voyages de vacances, quand son maître veut faire profiter son animal de compagnie de cette période. Lorsque ces moments arrivent, il faut signer un contrat d’assurance pour le matou. A part cette couverture contre les risques liés au voyage, des critères doivent être remplis par l’animal pour qu’il puisse quitter sa résidence habituelle.

De la nature du contrat d’assurance

Le contrat d’assurance voyage pour son animal de compagnie est un CDD. Il est valable à partir de la signature des documents et prend fin à l’expiration de la date convenue entre les parties. Les parties sont, bien sûr, le propriétaire de l’animal et l’assureur. Généralement, un tel contrat comprend un objet (contrat d’assurance), les obligations de l’assuré, les obligations de l’assureur, les détails sur les services fournis et les limites du contrat. Comme tout contrat, les clauses du contrat d’assurance voyage pour chat sont discutables. Souvent, le contrat est un contrat d’adhésion. Ainsi, les termes de celui-ci ne sont pas modifiables. Il en résulte alors qu’on a juste le choix entre contracter ou pas. Néanmoins, il existe toujours plusieurs formules en ce qui concerne ces genres d’actes.

Selon un plan généralisé, les contrats d’assurance voyage pour animaux domestiques offrent des prestations de couverture pour les cas suivants :

  • Intervention chirurgicale
  • Hospitalisation
  • Franchise
  • Médicament
  • Accidents divers
  • Maladies
  • Décès

Bien entendu, la couverture est partielle ou totale en fonction de ce qui a été convenu avec l’assureur. À ne pas oublier également que la qualité de la couverture dépendra de la cotisation du propriétaire.

Le contrôle préalable avant le départ de l’animal

Préalablement à son départ en voyage, le chat doit passer par un contrôle médical. Il lui est interdit de quitter le territoire sans cette étape. Cette dernière est une mesure préventive au bénéfice de l’animal, de son propriétaire, mais aussi des tiers. Cet acte est surtout dans l’esprit de protection des tiers se trouvant à l’étranger. Dans le cadre d’un voyage en Europe par exemple, le matou doit porter une puce électronique pour l’identifier. En cas de perte, il sera alors facile de le retrouver. Par ailleurs, il doit également être vacciné et muni d’un passeport européen ainsi que de son ancien carnet de santé.

Le propriétaire qui compte voyager avec son chat et aller dans un pays étranger doit se préparer. Il doit toujours faire passer une visite médicale à son chat pour détecter d’éventuel amylose pour chat. Cependant, mis à part l’assurance voyage qui peut être un contrat à part, avoir tout simplement souscrit son chat à une assurance santé pour animal peut présenter des avantages. C’est alors que tous les contrôles médicaux nécessaires avant le départ du matou, seront pris en charge par la mutuelle assurance dans laquelle il a été inscrit. Par ailleurs, les conditions préliminaires au voyage du chat vont dépendre de la politique de santé du pays d’accueil. Ainsi, les préparatifs nécessaires pourraient différer d’une nation à une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *