J’ai testé pour vous…comment installer une douche italienne

Qui n’a pas envie, à la vue d’une superbe douche italienne, de profiter de ses bienfaits ?

Devant son élégance et son design vraiment impressionnant, qu’en est-il exactement du revers de la médaille ? Essayons d’y voir un peu plus clair avant de s’engager à une acquisition qui pourrait nous coûter cher !

3 défauts à connaître sérieusement.

1. Des travaux d’installation conséquents

Il faut avant tout s’assurer de la faisabilité des travaux de pose (surtout lors d’une rénovation):

Réaménagement du plancher pour encastrer tout le système d’évacuation (bonde, receveur, siphon, tuyaux, …) qui doit être très rapide.

Quelques fois l’opération est irréalisable techniquement parlant. Pour résoudre le problème de l’écoulement, il faut rehausser le sol de la salle de bains (de lourds travaux en plus), voire à surélever la douche sur une marche, ce qui supprime l’effet de plain-pied et diminue l’esthétique !

2. Les problèmes d’étanchéité

En premier lieu l’étanchéité doit être irréprochable, l’espace douche doit être parfaitement hermétique, spécialement pour les salles de bains se trouvant à l’étage ! Tous les jointoiements sol/mur doivent être comme pour les piscines, imperméables à l’eau.

Toute fuite entrainerait un décollement du carrelage, cloquage de la peinture, odeurs de moisi, inondation des étages inférieurs de la maison.

3. L’intervention d’un professionnel qualifié

Pour installer correctement une douche à l’italienne, mieux vaut faire appel au savoir-faire d’un professionnel qualifié capable de vous offrir la garantie décennale de l’ouvrage.

La pose proprement dite

Étant avisé de ces 3 recommandations plus haut, pour la pose de la douche, il faut prévoir lors de la construction une réserve dans la dalle de votre salle de bain (vérifier en particulier si l’épaisseur du plancher béton permet d’accueillir une pièce d’eau située à l’étage).

Couler une chape hydrofuge et parfaitement étanche, intégrant les canalisations d’évacuation et recouvrez-la d’un revêtement décoratif (carrelage, galets, mosaïque…).

Recommandations pratiques

Respectez une pente d’écoulement de 1 cm/m au minimum pour l’évacuation des eaux usées.

Assurez-vous de la compatibilité du mitigeur thermostatique avec votre modèle de chaudière.

Choisissez l’emplacement du siphon sur le receveur en fonction de la position des tuyaux d’évacuation.

Réalisez des joints d’étanchéité sur les parois à l’extérieur de la douche pour éviter la présence de moisissures.

Lorsque vous faites appel à un plombier mee sur seine ou un plombier voisins le bretonneux  pour votre installation, vérifiez le contrat de garantie décennale, puis veuillez constater qu’il suit scrupuleusement toutes ces recommandations pratiques lors de la pose.

singe-YES1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>