Le vélo électrique pliant

Le vélo on y est tous passé. Puis avec le temps, on l’a un peu délaissé au profit d’une voiture, d’un scooter ou des transports en commun. Aujourd’hui, ce moyen de transport fait son coming-out grâce, notamment, au système du vélo en libre service qui a envahi nos villes. Finalement on y reprend goût à ce deux-roues. Malgré tout, il peut arriver qu’on s’en lasse, bien que ce soit une façon de se déplacer très économique. Arriver tout transpirant au travail, ou abandonner au milieu d’une montée pour pousser sa bécane, ça arrive. J’ai donc décidé de tester le vélo électrique qui peut se plier ! Voici ce que je peux vous en dire.

Gain de place

Le Vélo, du fait qu’il soit pliant, peut être réduit en quelques mouvements à l’équivalent d’une sorte de petite valise, pas plus lourd qu’un vélo classique, on a vite fait de le ranger dans un placard au bureau ou à la maison! Un véritable avantage stratégique pour les amoureux du vélo électrique pliant en ville qui habitent un cinquième étage sans ascenseur.

Transport facile

Le vélo se transporte comme un sac, le poids est tout à fait supportable sur de longues distances. Mais je vous donne un conseil : Si vous en avez pour ne serais-ce que 500 mètres à faire, ne portez pas votre vélo, mais montez dessus et pédalez! Car comme il se plie et se déplie facilement ce sera plus rapide…

« Sport » me revoilà !

Le vélo électrique, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ça reste du sport, puisque si vous ne pédalez pas, le vélo n’avancera pas. Le fait de bénéficier d’une assistance électrique rend certes l’effort moins intense mais plus régulier ! Prendre son vélo ne relève plus uniquement d’une activité sportive mais d’un plaisir quotidien.

L’assistance électrique vous permet d’atteindre les 25km/h, mais il vous est tout à fait possible de couper l’assistance électrique et, dans ce cas là, votre vélo redevient un vélo classique. Du deux en un. L’autre avantage de l’assistance électrique c’est que vous n’arriverait plus tout transpirant sur votre lieu de travail ! Et ne perdrez pas de temps à chercher une place où vous garer.

Le coût

J’entends déjà les plaintes s’élever : «  oui mais le vélo électrique ça coûte cher » et vous avez raison, acheter un vélo électrique c’est un budget et pas des moindres. Mais beaucoup de foyers ont remplacé leur deuxième véhicule par un vélo électrique et la baisse de la facture s’en ressent.

Finalement, acheter un vélo électrique, c’est comme acheter un scooter en beaucoup moins cher et plus économe puisqu’un vélo électrique fonctionne sur batterie et consomme très peu d’énergie. Il ne demande pas non plus de permis spécial et participe à votre bien-être en vous incitant à pratiquer une activité sportive régulière.

De très bons vélos sont disponibles sur des sites spécialisés tel qu’O2Feel, où l’on prendra soin de vous présenter le modèle qui correspondra le mieux à vos attentes parmi une large gamme de choix.

Bref, j’ai testé, j’adhère, à vous !

singe-yes1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *